Best of Bowie
Visuel de l'album

Best of Bowie

Best of Bowie est une compilation parue en 2002 sous deux formes différentes : un double CD d’un côté, et un double DVD de l’autre avec uniquement des clips. Vouant une adoration conséquente à Bowie, j’ai bien entendu acheté le DVD dès sa sortie.

Je vous en parle aujourd’hui, car je l’ai récemment sorti d’une étagère où il prenait la poussière (comme la plupart de mes DVD d’ailleurs) et ai redécouvert avec plaisir quelques clips. Oui, à l’époque de YouTube, lire un DVD pour regarder des clips, c’est presque anachronique.

Et c’est alors que m’est revenu un détail : ces DVD contiennent des bonus cachés ou easter egg. Je l’avais découvert totalement par hasard : je travaillai l’été dans une installation à Chamonix qui cumulait un télésiège et un bar/restaurant. Pour la salle, une télé était installée et j’avais ramené le DVD pour diffuser le contenu aux clients : c’est une règle d’or, ne jamais rater une occasion de partager du Bowie avec les autres.

Je lance donc la lecture du 2e DVD qui contient 20 titres depuis le menu avec le bien nommé Play All. Une fois les 20 clips joués, le DVD revient sur le menu. Ni une ni deux, je relance la lecture. Bah quoi, les clients vont et viennent, faut bien faire profiter les suivants aussi ! Je vaque à mes occupations, c’est à dire présentement le service au bar. Arrive la 20e vidéo, la chanson Survive (owi !), et là paf : ce n’est pas le clip, mais une captation live à l’Élysée Montmartre, Paris, en 1999 ! La surprise est totale, j’arrête tout ce que je fais et je savoure cette découverte au grand désarroi des clients qui attendent leur verre.

Il faut savoir que ce live est assez rare, bien qu’aujourd’hui disponible en ligne dans une qualité assez moyenne, ainsi que quelques extraits ici et là en cherchant bien. Ensuite, et je suis totalement partial, je trouve cette interprétation magnifique, au moins autant que le chanteur lui-même.

Est-ce que cela m’aurait autant marqué avec une autre chanson ? Je ne sais pas. J’adore Survive depuis que je l’ai découverte dans le jeu The Nomad Soul de Quantic Dream (peut-être le meilleur projet à ce jour). Bowie a participé en incarnant deux personnages et en composant une partie de la bande-son avec Reeves Gabrels. Survive est un titre intradiégétique interprété par un groupe dans la première partie du jeu, dont le chanteur est l’un des personnages incarnés par notre sémillant David.

L’album « Hours... » de l’artiste est paru au même moment en 1999 et contient les chansons créées pour le jeu. Il s’agit du premier album que de Bowie que j’ai acheté et aujourd’hui encore son écoute me plonge dans un état particulier à chaque fois.

Après recherche, la liste de l’ensemble de ces bonus cachés sur ces DVD est disponible sur la version anglaise de Wikipedia. Voilà un beau prétexte pour m’y replonger quelques heures.

This article was updated on 19.09.06