On the road again

Bien le bonjour a tous !

Cela fait bien longtemps que je n’ai pas 1) monté et géré un site web, et 2) écrit sur un site web. Pour ceux qui suivent (normalement presque personne), je parle du Blog Bazar il y a quelques années. J’ai bien tenté un truc ou deux depuis, sur Tumblr ou ailleurs, mais sans succès.

Je ne parle pas de succès au sens « fréquentation du blog », mais plutôt au sens de mon investissement personnel, de ma capacité à l’alimenter régulièrement et si possible avec des choses intéressantes.

Il y a plusieurs raisons à cela. Déjà le temps, qui manque comme chacun le sait. Cela est d’autant plus vrai aujourd’hui avec la petite famille : entre la grande qui a 7 ans et le petit qui vient d’avoir 5 mois, le boulot et le reste, ce n’est pas simple. En fait, je pourrais me laisser du temps, si vraiment je le voulais. Mais comme toujours, c’est au détriment d’un autre truc.

Ensuite, je suis passé par une phase « de toute façon, ce que je raconte n’intéresse personne, n’est pas bien écrit, n’apporte rien qui n’ait pas déjà été dit, etc. ». L’impression que rien de ce que je pourrai apporter ainsi ne n’aurait la moindre valeur.

Seulement voilà, depuis quelques mois je me suis remis à lire. À mon rythme, c’est-à-dire tranquillou et sans pression. Mais avec ces nouvelles lectures revient l’envie d’en causer un peu.

Bref, je relance un blog.

Geek time

Côté technique, j’ai opté pour un site statique, à l’inverse des plateformes les plus répandues comme WordpressDrupalBlogspot, etc. Il s’agit autant d’un choix dicté par une forme de flemme qu’un choix visant à l’efficacité et au minimalisme.

La flemme d’abord, car ce type de site nécessite bien moins d’entretien et de mise à jour. La structure classique d’un blog est respectée : un accueil avec la liste des articles, des archives, la gestion des tags, la possibilité d’ouvrir les articles seuls, etc.  Mais tout cela n’est plus gérer par une structure dynamique vide liée à une base de données : chaque élément se situe dans un fichier statique très léger et immédiatement accessible. Je peux toujours tout modifier, mais finalement le site lui-même est autonome, ne repose que sur un minimum d’éléments simples.

L’efficacité ensuite : du fait de cette structure, le site est et devrait rester très rapide à charger et afficher, même sur des connexions limitées. L’absence de plug-ins divers et variés me permet d’écarter des fonctions que je trouve dispensables et qui consomment des ressources inutilement. Il n'y aura aucun relevé statistique des visites, que ce soit avec Google Analytics ou tout autre outil.

Je réfléchis encore au fait d’ajouter ou non un moteur de recherche, mais j’avoue que son absence ne me gêne pas outre mesure. Quant aux commentaires, rien n’est tranché, mais ils sont absents à ce stade.

Je ne voue pas un amour imodéré aux réseaux sociaux : absent de Facebook, je n'utilise que très peu Twitter. Vous ne trouverez donc aucun bouton associé sur le site : si vous juger que le contenu mérite d'être partagé, je vous laisse faire tourner les liens de votre choix à la main.

Il y a pas mal de possibilités pour créer un site statique, j’ai opté pour Publii. Son principal défaut à mes yeux est le recours à une application Electron qui est assez lourd. Mais le soft est simple et fiable, me permet de charger le site très rapidement sur mon hébergement. Pour ce dernier, j’ai choisi le minimum : le site étant très léger, il ne nécessite pas beaucoup de place ni de puissance.

 

Je termine avec une petite FAQ des familles histoire de bien préparer le terrain (ou plus exactement l’absence de terrain).

  1. Qu’attendre de l’espace-poulpe ?
    >  Rien, c’est plus sûr ! Sérieusement, je peux aussi bien suivre ce petit projet quelque temps que l’arrêter dans 3 semaines.
  2. Une idée de la fréquence de parution des articles ?
    > Nope. Aux grés des envies et surtout du temps disponible. À cet instant, je ne m’impose aucune forme de calendrier ou de routine pour l’alimenter.
  3. Des sujets en particulier ?
    > Hum. No limit : livre, film, série, jeu, cuisine, informatique, climat, humeur, etc.
  4. Du RSS quand même ?
    > Évidemment !
  5. Est-ce que…
    > Non.

Enjoy (if you want).

This article was updated on 19.08.26